Campus de Moncton

Rencontres à Moncton nous avons faisons

Shawna Basque Tracadie 6. Après avoir obtenu ton diplôme, que voudrais-tu faire? Quel est ton roman ou ton film préféré? Quel s aspect s de tes études aimes-tu? Quelles habiletés ou compétences as-tu développées pendant tes études? Ça me permet ainsi de mieux gérer le stress qui peut venir avec les études. Après avoir obtenu mon diplôme, je souhaite enseigner à différents endroits et voyager.

Nouveau-Brunswick en continu

L'artiste Simon Daniel. Il y a Joey, il y a Lisa qui l'a fait aussi, Caroline Savoie, etc. Cet artiste acadien n'est pas le isolé à profiter du projet pour combiner des liens. Selby Evans, qui bite maintenant à Halifax, est l'un d'eux. C'est surtout de rencontrer d'autres artistes et de se rassembler pour former un peu de création. Sous la direction de René Cormier, les 11 artistes de l'Acadie, du Québec, avec la France et même des États-Unis ont écrit les chansons qui seront présentées mercredi à la Salle Jeanne-de-Valois. On s'est rencontré à Gaspé alors là on va probablement collaborer assemblage et faire des spectacles ensemble. C'est le 10e anniversaire des Rencontres lequel chantent. Les organisateurs prévoient donc des petits clin d'oeil à d'autres artistes gens qui sont passés par là.

10 things I love about Moncton New Brunswick Canada- Living in Moncton- Immigrant in Moncton Canada

Journal d'une immigration au nouveau-Brunswick

Les résultats ont dépassé tous mes espoirs, avec des échanges incroyables en trait, des rencontres durables grâce aux soirées françaises organisées un temps à Moncton via la page FB du blog, et certains lecteurs sont devenus des ami. Le 18 octobrenous avons atterri au Canada. Armés de notre domicile permanente, nous sommes repartis de environ pas en arrière sur le voie de la vie à Moncton, au Nouveau-Brunswick. Malgré les incertitudes et les doutes, nous avons fait en classe de nous recréer des liens, unique réseau professionnel et amical. Nous avons déménagé trois fois, adopté un charme, acheté une maison, démissionné, été embauchés, avons voyagé au-delà du Canada marin et ailleurs… Le 21 janviernous sommes devenus citoyens canadiens. Franco-Canadiens, pour être précis. Bien sûr, ne plus être des immigrants aux yeux du administration ne signifie pas que le oeil de la société a changé du jour au lendemain. Le blog restera en ligne encore quelques temps cependant je le désactiverai sûrement cette an.